Le Monde du Yoga

Retour

La colonne vertébrale

par Nil Hahoutoff | Publié le 08 février 2004

Il est une cause de courbure lombaire que les médecins occultent souvent, alors même qu’elle est une des explications les plus simples du mal de dos : c’est un léger décalage entre la longueur des deux jambes. Or, une fois détecté ce genre de déséquilibre, il devient relativement aisé de prévenir les douleurs lombaires.

[…]
À se tenir mal, il y a diverses raisons, dont un certain nombre d’origine psychologique. Elles peuvent et doivent trouver également leur suppression. Cependant, nous n’aurons en vue aujourd’hui que les causes mécaniques. Certaines sont trop évidentes pour être énumérées ici – toutes celles qui résultent de postures professionnelles et celles dues à un mobilier défectueux. […]

L’une de celles-ci et extrêmement répandue est une jambe plus courte que l’autre. Dans ce cas et surtout si le sujet est dans l’ignorance de ce détail de son anatomie (comme c’est toujours le cas), la déviation latérale (scoliose) survient nécessairement. Le plus souvent elle apparaît dès le jeune âge, suivant de près l’apparition de l’inégalité des membres inférieurs. Un centimètre de différence de longueur de ceux-ci échappe entièrement à la vue aussi bien qu’à la perception sensible de l’intéressé, précisément parce que la colonne vertébrale produit une courbure par laquelle elle compense l’inclinaison latérale du bassin et ramène la tête dans l’axe vertical moyen.

Si la différence de longueur des membres est faible, une seule courbure apparaît, prenant la colonne vertébrale dans toute sa longueur. Si la différence est plus marquée, l’effort de rétablissement exécuté par la colonne vertébrale étant plus violent dès la région lombaire, à la base, une courbure courte, mais importante apparaît dans cette région, compensée par une deuxième courbure un étage plus haut, dans la région thoracique et parfois d’une troisième dans la cervicale. Mais c’est toujours dans la région lombaire que le principal effort a été ainsi porté et que les pressions les plus importantes se trouveront exercées.

À la longue, toutes les structures avoisinantes, muscles, ligaments, tendons, en souffrent, sans parler de nerfs et d’artères comprimés, à qui cela ne fait pas grand bien. De cette façon, se trouvant toujours en porte-à-faux, les vertèbres qui se trouvent dans la zone des courbures ont tendance à sortir de leur alignement et pour imperceptibles que soient ces déplacements (les radiographies ne les montrent que très rarement) ils occasionnent des douleurs et de la fatigue, parfois insupportables.

Quand c’est le cas, il convient de remettre le bassin d’aplomb par l’égalisation de la longueur des deux membres inférieurs. Remettre les vertèbres déplacées ne peut suffire, si la condition de leur déplacement demeure. […]

Il peut y avoir d’autres causes de courbure lombaire, qu’il est difficile à une personne inexpérimentée et surtout au sujet lui-même de découvrir aussi aisément. Cependant la plus fréquente étant la jambe courte, c’est cette dernière qu’il convient de rechercher en premier. La solution dans ce cas est évidente et facile: demander à son cordonnier de placer quelques épaisseurs de cuir en plus sous la semelle de la chaussure du côté le plus court. Semelle et talon et non pas talon seulement. Et surtout pas l’erreur d’une talonnette seulement, dans la chaussure.

Bien entendu, au moment de commencer le port de la chaussure rehaussée (on peut également mettre une épaisseur à l’intérieur de celle-ci pour avoir moins à en mettre à l’extérieur), il serait utile de faire vérifier par un spécialiste, chiropractor ou rebouteur, la position des vertèbres et faire remettre en place celles qui n’y sont pas.

Les carnets du yoga, n°224, août-septembre 2003, pp. 16-19.

Imprimer

Articles connexes

Le symbolisme de la colonne vertébrale

Faite de « substantifique moelle », la colonne vertébrale, essence de l’homme, est le moyen symbolique de son passage au Ciel.

Droite et gauche en médecine chinoise

La médecine traditionnelle chinoise relie le couple « droite-gauche » au yin-yang fondamental, et notamment au couple symbolique « Dur-Mou ».

Par Jean-Marc Kespi

Symbolisme du cercle

Symbole de l’unité parfaite, le cercle est présent dans la nature à l’état pur plus que toute autre figure géométrique. Il est aussi symbole de la psyché humaine.

Par Jean Marchal